Citations:dyspnœe

Definition from Wiktionary, the free dictionary
Jump to: navigation, search

French citations of dyspnœe

1629 1753 1785
ME « 15th c. 16th c. 17th c. 18th c. 19th c. 20th c. 21st c.
  • 1629, Joseph Du Chesne, La Pharmacopee des Dogmatiqves Reformee , et Enrichie de Pluſieurs Remedes Excellens, Choiſis & Tirez de l’Art Spagyrique[1], page 404:
    C’eſt vn excellent remede contre toute toux inueterée, ſoit qu’elle prouienne de cauſe froide, ſoit qu’elle procede de chaleur : Contre l’aſthme, l’orthopnée & dyſpnœe & autres maladies des poulmons : on s’en ſert auſſi pour appaiſer la pleureſie & attraire le crachat:ainſi que la principale cure de ces maux ſe doit commen cer par crachement.
  • 1753, Gerard van Swieten & Herman Boerhaave, Aphorismes de Chirurgie[2], page 344:
    8. Il y a dans cette partie de très‐grands vaiſſeaux ſanguins , & fort proche du cœur ; ainſi lorſqu’ils ſont léſés le ſang continue à couler dans la cavité de la poitrine , ce qui augmente continuellement la compreſſion des poumons , l’anxiété , la dyſpnœe , &c. juſqu’à ce que les forces du bleſſé diminuant , ou le vaiſſeau coupé ſe contractant , l’écoulement du ſang ceſſe.
  • 1785, William Cullen, Institutions de Médecine Pratique[3], page 201:
    PLUSIEURS Auteurs de Médecine pratique ont donné le nom d’aſthme à toute eſpèce de dyſpnœe , c’eſt‐à‐dire , à toute difficulté de reſpirer ; les Noſologiſtes méthodiques n’ont diſtingué l’aſthme de la dyſpnœe , qu’en ce que le premier eſt celle‐ci , portée à un plus haut degré ; mais ces deux applications du terme d’aſthme ne me paroiſſent ni exactes , ni convenables.