déconner

Definition from Wiktionary, the free dictionary
Jump to: navigation, search

French[edit]

Etymology[edit]

From dé- +‎ con +‎ -er, literally "to pull out of the vagina".

Pronunciation[edit]

Verb[edit]

déconner

  1. (slang) to talk rubbish, talk bollocks, kid, joke
    J'ai volé cette voiture uniquement pour déconner. - I stole this car only for shits-and-giggle.
  1. (slang) to mess up, act up, malfunction
  2. (dated, vulgar, rare) to pull out, "decunt" (remove one's penis from a vagina)
    • 1797, Marquis de Sade, “Chapter X”, in La Nouvelle Justine[1]:
      Quelques jours après, Justine coucha chez Sylvestre. On se rappelle que ce moine voulait qu'une femme lai chiât dans la main pendant qu'il l'enconnait. Justine oublia la recommandation qui lui avait été faite à cet égard ; et quand, au fort de son plaisir, le paillard demanda de la merde, il devint impossible de le satisfaire. Sylvestre, furieux, déconne ; il fait saisir Justine par ses deux filles de garde[...]
    • 1837, Alexis Piron, Œuvres badines d'Alexis Piron. (Édition du bibliophile amateur.).[2], page 99:
      Avec cet outil-là, je peux sans me gêner,
      Fournir mes douze coups, dont six sans déconner.
    • 1878, “Messire Étienne”, in Anthologie satyrique: répertoire des meilleures poésies et chansons joyeuses parues en français depuis Clément Marot jusqu'à nos jours, Volume 4[3], page 146:
      Le vit alors, bien convaincu
      Qu’on ne peut voir un con vaincu,
      Renonce à la victoire :
      Il déconne et s'adresse au cu.
    • 1926, Pierre Louÿs, Manuel de civilité pour les petites filles à l’usage des maisons d’éducation[4]:
      Ne dites pas : « Il tire trois coups sans déconner. » Dites : « Il a le caractère très ferme. »

Conjugation[edit]

Anagrams[edit]

Further reading[edit]